Voici comment obtenir votre permis de conduire Québécois

Après avoir vécu près d’un an sans voiture, ça y est, on a enfin acheté une voiture.

Avant de vous écrire un petit article sur cette drôle d’expérience, je vais vous parler aujourd’hui du permis de conduire.

 

Il est possible d’utiliser votre permis de conduire français au Québec les 6 premiers suivant votre arrivée dans la Belle Province

Quand nous sommes arrivé à Montréal, nous n’avions pas fait notre permis international.

Mais ce n’était pas très grave car, on peut utiliser notre bon vieux permis de conduire français pendant les 6 premiers mois après être arrivé à Montréal.

Par exemple, si vous louez une voiture à Montréal, vous pourrez utiliser votre permis français (le loueur vous demandera toutefois à voir la date d’entrée au Canada indiqué dans votre passeport pour être sûr que vous n’êtes pas là depuis plus de 6 mois).

Au delà de ce délai, si mvous décidez de vous installer au Québec, vous devrez impérativement obtenir votre permis de conduire Québécois.

Et là, bonne nouvelle, c’est très facile à faire !

En effet, il existe  un accord administratif entre la France et le Québec pour faciliter les échanges de permis de conduire.

 

Voici comment obtenir votre permis de conduire Québécois

3 cas de figures se présentent à vous :

  1. Votre permis français vous autorise à conduire des voitures ou scooter :  Vous devez échanger votre permis de conduire français contre un permis du Québec
  2. Votre permis français vous autorise à conduire une moto : vous pourrez échanger votre permis de conduire français contre un permis du Québec après avoir réussi, au préalable, les examens de compétence Québécois
  3. Votre permis français vous autorise à conduire un camion, un autobus ou autre : Vous devez obtenir un permis de conduire du Québec de la classe appropriée en passant les examens nécessaires.

 

Si vous êtes dans le premier cas, vous devrez prendre rendez-vous auprès de la SAAQ en appelant le 514-954-7771.

Appelez rapidement car il faut compter environ 1 mois d’attente avant d’avoir un rendez-vous !

Mon épouse s’y est pris à la dernière minute et est restée 3 semaines sans permis de conduire ; pas pratique surtout que nous avions prévu de louer une voiture pour rendre visite à sa famille en Ontario 😉

Vous devrez vous rendre le jour de votre rendez-vous au point de service qui vous aura été indiqué (si vous habitez Montréal, vous serez sans doute envoyé à la SAAQ situé au 855 Boulevard Henri-Bourassa).

Là encore, ne pensez pas comme mon épouse à vous rendre sur place sans rendez-vous… ça ne marche pas !

 

Les documents à prévoir pour échanger votre permis français contre un permis québécois

Lors de ce rendez-vous, il vous sera demandé les documents suivants :

  • votre permis de conduire français
  • une preuve de citoyenneté canadienne ou de droit de séjour au Canada
  • une preuve d’établissement au Québec (copie du bail, facture d’électricité…)
  • une preuve que vous résidiez dans le pays qui vous a délivré votre permis si vous l’avez obtenu depuis moins de 3 ans
  • la traduction de votre permis de conduire, si celui-ci est rédigé dans une autre langue que le français ou l’anglais

Prévoyez environ 1h de rendez-vous sur place pour ces formalités administratives et la prise de la photo qui sera mise sur votre permis de conduire québécois.

Une fois les frais payés (quelques dizaines de dollars de mémoire payables en cash, chèque ou carte de débit bancaire), vous repartirez chez vous avec un petit papier vous autorisant à conduire en attendant de recevoir votre permis de conduire par la poste environ une semaine après votre rendez-vous.

 

Quelques questions que vous pourriez vous poser !

  • Pourquoi parle-t-on de permis de conduire québécois et non pas d’un permis de conduire canadien ? Chaque province du Canada a des règles différentes. Et le permis de conduire ne déroge pas à la règle. Ainsi, si vous déménagez en Ontario, il vous faudra échanger votre permis Québécois contre un permis de conduire d’Ontario.

 

  • Si j’ai moins de 2 ans d’expérience de conduite, puis-je échanger mon permis de conduire ? Si vous avez moins de 2 ans d’expérience de conduite, vous obtiendrez un permis probatoire plutôt qu’un permis de conduire régulier. Vous devrez utiliser ce permis probatoire jusqu’à ce que vous ayez 2 ans d’expérience de conduite.

 

  • Est-ce que je perd mon permis de conduire français si j’obtiens mon permis québécois ? Quand on parle d’échange de permis de conduire, je m’imaginais devoir perdre définitivement mon permis de conduire français. Rassurez-vous, ce n’est pas le cas : vous repartirez avec votre permis de conduire français en plus de votre permis québécois.

 

  • Est-ce que le permis de conduire québécois est valide à vie (comme le permis français) ? Et non, vous devrez renouveler votre permis Québécois une première fois à la date de votre anniversaire puis tous les 4 ou 8 ans le document plastifié qui constitue votre permis. Par exemple, j’ai fait l’échange de mon permis de conduire français pour le permis Québécois en mars. J’ai dû le renouveler avant mon anniversaire en septembre. Bien sûr, ce renouvellement est payant (environ 85$CAN si vous n’avez pas perdu plus de 3 points). De plus, tous les ans, vous devez payer des droits et des contributions d’assurance pour conserver le privilège de conduire.

 

  • Est-ce que j’ai besoin de connaître le code de la route pour conduire au Québec ? Franchement, non. Je n’ai pas vu de différence significative entre le code de la route au Québec et le code de la route en France. Si toutefois, vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous procurer le guide de la route en cliquant ici